L’hypochlorite de calcium est plus connu sous le nom de chlore non stabilisé ou encore chlore inorganique.

La famille des chlores inorganiques,  rassemble tous les hypochlorites, dérivés du chlore ne contenant pas de stabilisants.

On y trouve  l’hypochlorite de calcium et l’hypochlorite de sodium (c’est simplement de l’eau de javel !) et l’hypochlorite de lithium.

DSCF0849Idéal pour un traitement choc d’une piscine devenue verte, comme la mienne, en remplacement du traitement classique au pastille de chlore.

Irrijardin me propose donc l’hypochlorite de calcium. Je ne connaissais pas. C’est un dérivé du chlore pour simplifier mais qui ne remonte pas le taux de stabilisant. Il est par ailleurs particulièrement recommandé pour une eau douce comme nous avons au nord de l’Alsace.

Voici le lien :

107x107_4238284

            http://www.irrijardin.fr/produit/hypochorite-de-calcium-hth-stick-4-5-kg

Différence entre chlore et l’hypochlorite de calcium

Les 2 ne font pas parti de la même famille chimique. La différence essentielle réside dans la présence ou non de stabilisant.

Dans le chlore organique (chlore stabilisé) on trouve un stabilisant, de l’acide cyanurique. Celui-ci permet de prolonger l’efficacité du chlore organique, on parle de rémanence, en limitant sa destruction par les rayonnements ultraviolets.

L’utilisation de stabilisant présente tout de même un inconvénient de taille. Il ne se détruit pas et se concentre petit à petit dans l’eau de votre piscine. Si sa concentration dépasse les 75mg ou ppm par litre d’eau, l’action du chlore s’en trouve bloquée.

Cet excès de stabilisant ne présente pas de danger en soi, mais le chlore ne pourra plus jouer son rôle de désinfectant.

Vous n’aurez alors qu’une seule solution pour diminuer le taux de stabilisant dans votre eau de piscine. La vider partiellement afin d’en renouveler l’eau !

C’est un mal pour un bien puisqu’il est recommandé de renouveler régulièrement 30 à 50% de l’eau de votre bassin. Ceci vous permettra d’avoir une eau toujours saine tout en limitant la consommation de produits de traitements.

Pointer vers le hautPetite chose à savoir qui a son importance :  Les deux produits sont très compatible une fois dissous dans la piscine; en revanche, surtout ne pas les mettre ensemble dans le skimmer, sinon BOUM !! explosion + dégagement de gaz nocifs !Malade

 

 

Les avantages
  • Son principal avantage, la non génération de stabilisant,
  • Sa très grande efficacité bactéricide : en moins d’une journée, mon eau est redevenu parfaitement transparente (voir le post précédent)
  • La quasi absence d’odeur de chlore,
  • Son apport en calcium pour les eaux douces.
Les inconvénients
  • Tout comme le chlore stabilisé : la création de chloramines et de THM (TriHaloMéthanes),
  • Son apport en calcium nécessite une vigilance avec les eaux dures,
  • Il impose une surveillance plus étroite du pH qui doit rester entre 7,2 et 7,4. Au maximum 7,6. Comme je l’indiquais précédemment, l’hypochlorite de calcium a tendance à faire augmenter votre pH, contrairement au chlore organique qui lui n’a aucun impact sur votre pH. (je n’ai pas vérifié mon Ph à l’issue de mon traitement choc …je verrai ça la prochaine fois)

 

  • hypo-300x174un autre inconvénient, en tout cas avec le pot ci-dessus, c’est que c’est sous forme de granulés. A mettre dans le skimmer, je trouve ça bizarre : vous allumez la pompe et tout va directement dans le filtre !! Pourquoi pas de petites pastilles comme pour le chlore choc ? j’aurais trouvé ça un peu mieux…
  • Pour le dosage, j’aurais bien aimé trouver dans le pot un godet mesureur… ce n’est pas la mer à boire mais ça serait tellement plus pratique quand on a besoin de 700 gr !!

Pour finir, petite photo avant-après le traitement choc à l’hypochlorite de calcium (700g pour 50m3)

      DSCF0847      DSCF0852

En plus de l’hypochlorite, j’ai ajouté 2 chaussettes de floculant…